fbpx
témoignage TCA gabriel

Témoignage TCA – Ep01

Gabriel, témoignage d’un frère.

Témoignage de Gabriel, frère d’une personne ayant souffert de troubles alimentaires. Il nous raconte le parcours de sa grande soeur, 20 ans de maladie.
Comment il a vécu la maladie, son soutien, ses doutes et ses conseils.
StopTCA – Qu’est ce que StopTCA ? Une plateforme spécialisée dans l’accompagnement de personnes souffrant de Trouble du comportement alimentaire et des proches.

Site: https://www.stoptca.fr
Facebook: https://www.facebook.com/stoptca.fr/
Instagram: https://www.instagram.com/stoptca/

Un commentaire
  1. Répondre
    Queteuil

    Merci Gabriel pour ce témoignage. Maman d’une jeune femme atteinte de TCA je nous reconnais dans ce témoignage, quand vous dites que la famille, on vit avec. Je suis très triste de l’issue de sortie qu’a choisi votre soeur et ça me fait très peur.
    Je trouve que c’est très compliqué de trouver un encadrement médical approprié, nous avons pourtant un grand centre hospitalier près de chez nous où il existe un service dédié aux TCA. Ma fille a été hospitalisée 3 mois, elle est ressortie avec des kilos en moins, alors qu’elle rentrait pour anorexie. Lors de l’hospitalisation elle ne devait pas voir les autres patients en dehors des activités. Les repas étaient pris, seul dans la chambre. Elle n’a vu un psy qu’après de longues semaines. Aucun témoignage de personne s’en étant sortie…. un suivi après l’hospitalisation qui a tardé, il a fallu réclamer encore et encore. Comme elle est majeure, on ne nous associe pas à son suivi , et pas de soutien proposé à la famille. On se sent vraiment seul au monde.
    Alors oui comme vous dites Gabriel, on continue comme d’habitude. Moi j’essaie de ne pas regarder dans l’assiette de ma fille à table pour ne pas souffrir, ne pas dire ce que je ressens pour ne pas la blesser et qu’elle fasse marche arrière dans ses efforts pour manger le peu qu’elle a dans son assiette.
    Cette maladie est en train de détruire notre famille, pourtant nous poursuivons notre quotidien, dans la souffrance absolue et ce sentiment de ne pas être entendu.
    Le seul suivi qu’elle a aujourd’hui ceux sont des rdv avec un médecin, qui ne la pèse mm plus, oui je sais il ne faut pas faire une fixation sur le poids, mais il me semble un minimum…
    Aujourd’hui je vis dans la peur. Peur qu’elle attrape la grippe, la gastro-entérite, je me dis qu’au moindre virus je vais la perdre, que son corps ne pourra pas combattre…. ne parlons pas du covid19… Et quelles conséquences à long terme sur sa santé. 20 ans de maladie pour votre soeur, c’est ce qui me fait peur, qu’elle vive avec sa maladie toute sa vie. Car, on ne parle pas assez de la souffrance que vive les personnes atteintes de TCA au quotidien, ça les tortures, elles savent que les privations ou autres sont néfastes à leur santé mais leur vision des choses est déformée et leur cerveau, bien qu’il a conscience de ça, comment dire, n’écoute pas leur raison…
    Le souci c’est qu’elle n’a jamais trouvé le psy qui réussisse à la faire parler, avancer.
    Bref,merci pour ce témoignage qui me fait sentir un peu moins seul.
    Désolée pour ce long commentaire.
    Un maman qui aimerait trouver comment atténuer les souffrances de son enfant et lui faire prendre conscience que la vie est belle malgré tout et qu’elle vaut la peine d’être vécue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page