#Equity4EatingDisorders

Journée mondiale des troubles des conduites alimentaires (TCA)

Journée mondiale des troubles des conduites alimentaires (TCA): 

 

Le 2 juin 2022 : 2 ème journée de sensibilisation aux TCA en France

Journée mondiale des TCA : 

Tous les ans, le 2 juin, dans le monde entier, a lieu la « Journée mondiale d’action contre les troubles de l’alimentation ».

Cette date est donc à marquer au fer rouge.

C’est la 7 ème journée internationale des TCA. Et en France, la FFAB : Fédération Française Anorexie boulimie, organisme pour la deuxième année, la journée de sensibilisation aux TCA. 

Cette année le thème de la journée est « Aider et soutenir ». 

C’est donc un effort collectif mondial qui est mené par différentes personnes, structures, militants, organisations, bénévoles, proches, patients etc …

Enfin un moment où tout le monde est réuni pour vraiment avancer ensemble. 

Il y aurait plus de 200 organisations dans 45 pays à travers le monde. 

Impressionnant n’est ce pas ?

Des évènements seront organisés en présentiel ou sur les réseaux sociaux en direct. 

Vous avez donc le choix entre des lives facebook et instagram, des webinars,  des conférences, des témoignages de la part de patients/proches, des animations et d’autres événements pour relayer les troubles alimentaires : anorexie, boulimie, hyperphagie et autres TCA.  

Cette année, il est attendu de la part des gouvernements et des dirigeants, qu’ils prennent encore plus de mesures politiques pour garantir que les soignants reçoivent un soutien, les professionnels une formation appropriée, et que les personnes et les familles concernées obtiennent un traitement et un accompagnement immédiat.

Différents # sont à l’honneur :

 #Equity4EatingDisorders 

#NoMoreTCA

#AiderEtSoutenir

#NoMoreTCA

Qui est l’ambassadrice de la Journée Mondiale des TCA 2022 ?

L’ambassadrice de cette journée est Marine LORPHELIN – ancienne Miss France et médecin.

En tant que médecin, il est essentiel pour elle de pouvoir mettre en lumière ces maladies encore mal connues.

“ Les personnes qui en souffrent n’osent souvent pas en parler, par honte ou culpabilité. Il est donc fondamental de diffuser enfin des messages d’information et de balayer les clichés de l’adolescente qui veut maigrir. Les hommes aussi peuvent être concernés ! “ 

”J’espère que cette journée prendra au fil des ans de plus en plus d’ampleur et encouragera chacun à être à l’écoute, sans jugement, des personnes souffrant d’anorexie mentale, de boulimie ou d’hyperphagie boulimique.”

(Et en parlant de miss France, Kelly Bochenko s’est confiée à plusieurs reprises sur ses troubles alimentaires.)

Les Chiffres sur les troubles alimentaires :

-Dans le monde, il est estimé que plus de 70 000 millions de personnes sont concernées par les troubles alimentaires : anorexie, boulimie, hyperphagie et autres troubles de l’alimentation non spécifiés (EDNOS).

En France il y aurait plus de 10 % de la population française qui souffre de TCA soit plus de 7 000 000 de personnes (source : Fondation pour la recherche médicale).

Les TCA représentent la 2e cause de mortalité prématurée chez les jeunes de 15 à 24 ans, juste après les accidents de route.

Au minimum 600 000 personnes entre 15 et 24 ans seraient touchés par les troubles alimentaires.

Beaucoup pensent être seul à en souffrir. Pourtant les troubles de l’alimentation concernent tellement de personnes.

Et malheureusement ces troubles ne font que croître. 

Les troubles de l’alimentation concernent les personnes de tous genres, orientations sexuelles, âges, classes socio-économiques, capacités, origines ethniques etc… 

Les TCA ne font pas de distinction. 

Aspect à prendre en compte:  

Le dépistage et la prise en charge du trouble doivent être les plus précoces possible. La rapidité de mise en place d’une prise en charge dans les TCA est prioritaire. 

L’objectif est de prévenir le risque d’évolution vers une forme chronique et les complications médicales, psychiatriques ou psychosociales, en particulier chez les adolescents. 

Ainsi, plus la prise en charge d’un TCA est rapide, plus la situation a des chances d’évoluer positivement et rapidement. 

Les facteurs sont divers :

  • Facteur biologiques et génétiques
  • Facteurs culturels & sociaux
  • Facteurs psychologiques
  • Sphère familiale et la manière dont les émotions sont abordées

Et le reste de l’année ? 

Tout au long de l’année, vous pouvez entre autre retrouver des informations, des supports concernant les TCA et du soutien ici:  

#AiderEtSoutenir

Conclusion :

Vous l’aurez compris, vous n’êtes pas seul.e.s. 

Les personnes sont de plus en plus sensibilisées aux troubles du comportement alimentaire (également les professionnels via différentes formations / diplômes).

Patients, proches, il y a donc de plus en plus de structures, d’initiatives mises en place autour des TCA. 

Que vous souffriez d’anorexie, de boulimie, d’hyperphagie, d’orthorexie, ou d’un autre trouble. Que celui-ci soit visible où non, vous méritez d’être accompagné.e et soutenu.e. 

Je suppose que certaines personnes se disent :” mon trouble n’est pas si grave “, je suppose que vous vous comparez à d’autres personnes plus maigres, plus grosses …, que vous culpabilisez de prendre la place de quelqu’un d’autre, que vous pensez que les personnes ne vont pas vous comprendre, que votre trouble alimentaire est honteux ….

Peu importe la situation des autres, la vôtre est aussi importante ! Prenez soin de vous, n’attendez pas que la situation empire. Vous pensez avoir besoin d’aide alors vous avez besoin d’aide. Vous comptez,  et si votre maladie prend de la place alors il faut la stopper. 

Il est important si possible d’être accompagné.e de manière pluridisciplinaire. 

La prise en charge de l’anorexie, la boulimie, l’hyperphagie ( vous l’avez compris, peu importe le trouble et sa gravité)  repose sur des traitements / accompagnements pluridisciplinaires. La maladie relève de plusieurs axes, tout comme ses répercussions qui sont somatiques, psychologiques et sociales.

En cas de risque vital, ou si la gravité du trouble est considérable, une hospitalisation peut être nécessaire. 

Egalement, il est parfois impératif de sortir la personne de son environnement familial. 

L’accompagnement peut aussi se faire en soins ambulatoires.

 

 

StopTCA: 

Si vous ne trouvez aucune structure autour de vous, ou que les praticiens rencontrés ne vous conviennent pas, vous pouvez compter sur nous. 

StopTCA est la première plateforme de téléconsultation destinée à accompagner les patients souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire, et les proches.

L’accompagnement est pluridisciplinaire grâce à la participation de divers professionnels de santé, paramédicaux, tous experts en la matière.

Grâce à StopTCA et par le biais de la plateforme, les praticiens peuvent travailler ensemble, en équipe, au profit du patient/proche comme s’ils se trouvaient dans un seul et même établissement. 

Les consultations se font soit par téléphone soit par visioconférence.

StopTCA souhaite de cette façon, combler les déserts médicaux, permettre aux patients/proche de bénéficier d’un égal accès aux soins, remédier aux mois d’attente pour une hospitalisation ou un premier rendez-vous et enfin proposer une équipe compétente.

Une plateforme innovante pour aider les professionnels à mieux accompagner les proches et les patients.

Le 2 juin 2022 : deuxième journée de sensibilisation aux TCA en France

Voici un article qui pourrait vous plaire : Ces 8 phrases blessantes que l’on ne doit plus entendre quand on souffre de TCA

 

#anorexie #boulimie #hyperphagie #boulimievomitive #stoptca #Equity4EatingDisorders #journéemondialedesTCA #journéenationaledesTCA #NoMoreTCA #AiderEtSoutenir

 

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email